Annulation de la dette par la BCE : un faux problème pour mieux cacher les vraies solutions ?

Samedi 13 février 2021


Aujourd’hui, on fait de l’économie comme les enfants jouent à la marchande ou à la guerre. Rien ne semble réel, rien ne semble sérieux et certainement pas la discussion actuelle sur l’annulation des dettes détenues par la BCE.

L'Investisseur sans costume"Maman, et si on dirait qu'on annule les dettes ?" — 9 fév. 2021 — 39 min 22


Il y a eu passe d’armes ce week-end entre Christine Lagarde et « leséconomistes ». C’est-à-dire essentiellement la bande de Thomas Piketty. Ça a ferraillé sec à coups d’épées en mousse et mauvais bruitages d’enfants. Mais tout ça c’est du chiqué. C’est de la mauvaise mise en scène d’un faux problème pour mieux cacher les vraies solutions qui ne plaisent pas plus à Piketty qu’à Lagarde qui pourrait bien préparer cette annulation mais ne vous le dira jamais (c’est comme une dévaluation, on nie farouchement jusqu’au lendemain). J'ai écrit un article complet sur l'annulation de la dette par la BCE dans lequel je vous explique pourquoi Lagarde et Piketty sont des adversaires d’opérettes aux arguments spécieux et aux intérêts alignés qui vous cachent le véritable enjeu : Que se passe-t-il le lendemain ? Car c’est-là que tout se joue et chez Piketty comme chez Lagarde les plans produisent – comme souvent – le contraire de ce qu’ils prétendent et leurs bonnes intentions nous pavent la route vers un enfer économique et social. Dans ce monde sens dessus dessous, ces progressistes autoproclamés se révèlent des réactionnaires sordides enfermées dans un XXe siècle idéalisé et révolu fait de croissance, mondialisation et révolutions sociales. Mais nous ne nous contentons pas de grogner dans ces pages généreuses, nous verrons aussi l’alternative aux idées sordides des Piketty-Lagarde. Nous pouvons l’entrevoir au travers du spectaculaire rétablissement du Franc Poincaré entre 1926 et 1928.


« Nous aurons d'abord la Grande austérité et, parce que ça ne fonctionnera pas, nous serons obligés d'aller vers le Grand Reset »


Le Grenier de l'écoAnnuler la dette les 100 économistes qui racontent n'importe quoi ? — 7 fév. 2021 — 33 min 29


YAKA annuler la dette, c'est ce que propose 100 économistes, des vrais, pas des économistes de greniers comme moi, c'est du sérieux, du lourd, mais leur proposition est-elle crédible ?

Crédible, oui, puisque tout est possible, mais pas sans conséquences, et c'est bien cela qu'il faut comprendre.

Il n'y a pas de repas gratuit. Il n'y a jamais rien de gratuit.

Tout se paye.

Tout.

Les mauvais choix, les erreurs, se payent toujours avec le temps.

Les soins, les médicaments ne sont jamais gratuits, ils sont payés par les cotisations sociales et par des prélèvements sur la richesse produite.

Il y a les coûts visibles. Simple.

Il y a les coûts cachés. Plus complexes à voir. Les soins par exemple ne sont pas gratuits, leurs couts sont cachés et différés. Je ne dis pas que c'est bien ou mal je dis que c'est ainsi.

Il en va de même pour la dette, il n'y a qu'un seul moyen "d'annuler les dettes" sans que les conséquences ne soient trop désagréables.

C'est ce que j'explique dans cette vidéo afin d'éclairer le débat et la prise de décision citoyenne.

En toute liberté pour chacun.




5 vues0 commentaire