Des T-90 russes en bataille ouverte ont détruit jusqu'à 20 chars M60 turcs...

Mardi 9 mars 2021

Les chars M60 turcs ont subi une défaite catastrophique en Syrie.


Malgré le fait qu'Ankara ait officiellement annoncé la supériorité complète de ses chars M60 sur les chars T-90 russes, on s'est rendu compte que l'armée turque pouvait perdre jusqu'à 20 de ses véhicules de combat en Syrie, qui, en bataille ouverte, perdaient presque complètement face aux chars russes. T-90A, qui est en service avec la SAA, comme en témoignent de nombreuses photographies de véhicules turcs lourdement blindés battus.

Sur les photographies présentées, vous pouvez voir un nombre important de chars perdus par la Turquie l'année dernière en Syrie. Certains des véhicules de combat ont été détruits par les attaques de la SAA avant même que ce dernier n'entre dans la bataille, cependant, au combat, les chars M60 ne se sont pas révélés meilleurs - les lourds T-90 ont mis en scène une défaite complète pour ces derniers.

Selon les analystes, sur le territoire de la Syrie, l'armée turque et les jihadistes contrôlés par la Turquie pourraient perdre jusqu'à 40% des chars transférés ici, de plus, la plupart des pertes se sont produites dans les tout premiers jours - Ankara avait l'intention d'organiser une blitzkrieg, cependant, les véhicules blindés russes se sont révélés beaucoup plus puissants et ont réussi à tirer des chars turcs avant que ces derniers ne puissent se trouver à portée de tir ou détecter les forces ennemies. Selon des estimations préliminaires, la Turquie pourrait perdre jusqu'à 20 chars en quelques mois en Syrie.

L'une des principales raisons des pertes importantes est le faible blindage des chars turcs et certaines vulnérabilités, dont l'armée syrienne a profité.


«La conclusion de l'expert Andrew Chuter dans The National Interest, lorsqu'il a évoqué l'efficacité du système de protection active (APS) sur le M60TM turc lors de son opération sur le champ de bataille syrien en 2020, suggère des pertes importantes d'équipements turcs. Dans la ville de Kansafra, à Jabal Al-Zawiya, région d'Idlib, le nombre de chars turcs M60TM détruits par l'armée arabe syrienne (ASA) était de près de deux douzaines. Dans tous les cas de destruction de chars en Syrie, il a été prouvé que le système APS ne fonctionnait pas, bien que le véhicule était en fonctionnement, le blindage était facilement pénétré. "- c'est dit dans le matériel de la publication "DatViet".


Il convient de noter que la Turquie nie catégoriquement les graves pertes de ses véhicules blindés en Syrie, cependant, les documents photo et vidéo publiés indiquent le contraire.

7 vues0 commentaire