L’Europe (politique) une dictature à ciel couvert...

Mercredi 14 avril 2021

Qui peut encore croire à cette Europe qui a tant failli et qui s’est montrée sans aucun pouvoir ni aucune volonté comme on vient de le constater face au dictateur turc.


Cette Europe s’est construite en dépit du bon sens.


Là, où elle aurait dû donner plus de puissance et de travail, elle a laissé le chaos régner en maître absolu.


Quelle tristesse de constater ses échecs à répétition.


Une Europe qui non seulement n’a pas été à la hauteur face au COVID-19 mais qui a hésité, changé de stratégie, et surtout qui n’a pas été présente.


Sur le plan politique, cette Europe vient de donner une image désastreuse au monde entier : l’humiliation par un dictateur turc, qui rappelons-le a été pro-nazi dans les années 60.


Une image, voir ci-dessous, qui rappelle l’humiliation de 1938 subie à Munich face à Hitler.


Mais la première et la pire des humiliations aura été de rendre visite à Erdogan. Une visite qui fait immanquablement penser à celle de 1938 à Munich qui lança le nazisme vers la conquête du monde.


Cette visite est d’abord impardonnable et ensuite un échec sur toute la ligne.


Après l’humiliation qu’Erdogan a infligé à Ursula Von der Leyen, on ne peut que constater que cette Europe est dangereuse pour tous les pays membres.

*

La vidéo qui montre le ridicule :

Le monde entier a vu en direct comment l’Europe a été bafouée.


L’affront imposé à Madame Von der Leyen, présidente de la Commission européenne a été terrible parce qu’il montre une Europe faible et lâche.


Quant au président du Conseil européen, le belge Charles Michel, non seulement, il s’est révélé indifférent à ce qui se passait, ce qui accentue encore plus la sensation de veulerie de cette Europe face à Erdogan.


Les deux dirigeants européens n’ont même pas bronché, même pas un sursaut, un instant de dignité pour cette Europe à genoux et sans âme.


Les images montrent clairement le piège tendu par Erdogan qui s’assoit sans même regarder les deux Européens, Charles Michel s’assoit à son tour sans même regarder Ursula Von der Leyen, qui reste debout comme une pauvre cruche.


Personne n’est dans la pièce pour apporter un fauteuil à la présidente de la Commission européenne, qui après un moment de réflexion finit par aller s’asseoir sur un canapé dans le coin de la pièce.


Le calice est ainsi bu jusqu’à la lie.


Cela prouve, s’il en était encore besoin, que cette Europe est finie, foutue et sans autre intérêt que d’édicter des lois pour soit taxer les Européens soit leur imposer des contraintes parfois incroyables et redoutables.


Ce monde-là non seulement n’a pas d’avenir mais va apporter la guerre sur son sol.

« La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire » ~ Voltaire


La France, si elle espère un avenir viable, n’a plus rien à faire dans l’Europe (politique), une dictature à ciel couvert.

3 vues0 commentaire