La Coupe du monde au Qatar, noyée dans le sang. Une réaction digne de ce nom ?

Lundi 8 mars 2021

En lisant la presse ce week-end je suis tombé sur un papier publié sur le site internet de RMC. Signé Florian Chambon, sous le titre « La Norvège pourrait boycotter la coupe du monde au Qatar » j’ai été surpris de voir que certains pays réagissent à l’esclavagisme de cette monarchie rétrograde, raciste et inhumaine, surtout à l’égard des étrangers qui y vivent et travaillent.

Le papier de RMC[1] disait : « Après les révélations faites sur le nombre d’ouvriers décédés sur les chantiers au Qatar et sous la pression de certains clubs, la Norvège réfléchit désormais à boycotter la Coupe du monde 2022. »


Se référant à l’article du Guardian[2] dans lequel le quotidien britannique révélait que plus de 6.500 ouvriers immigrés seraient morts au Qatar sur les chantiers liés au mondial, la ligue nationale norvégienne a réuni un conseil d’administration pour évoquer le sujet. Depuis quelques jours, des clubs font savoir à la fédération qu’ils souhaitent que l’équipe nationale boycotte la coupe du monde 2022.


Rappelons qu’une enquête du Guardian, datant de 2015, cinq ans après l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, faisait déjà état de 1 200 décès enregistrés sur les chantiers de la coupe du monde. Leur nombre dépasse désormais les 6 500 ! Les cadences sont devenues infernales pour arriver à créer une vitrine publicitaire pour cet État artificiel qui, par le plus grand des hasards se trouve assis sur des nappes de gaz naturel immenses… La proportion est d'environ 12 morts chaque semaine dans le travail qui est fait pour que tous les stades et les lieux d'accueil des équipes et des supporters soient prêts. L'événement a déjà été taché du sang de personnes qui, à la recherche d'argent pour subvenir aux besoins de leur famille, acceptent des conditions de vie et de travail inhumaines, pires que l’esclavage…L’analyse du Guardian indique ce chiffre choquant susceptible d’être sous-estimé, alors que les préparatifs du tournoi de 2022 se poursuivent : « Plus de 6 500 travailleurs migrants du Pakistan, du Népal, du Bangladesh et du Sri Lanka sont morts au Qatar depuis qu’il a obtenu le droit d’accueillir la Coupe du Monde il y a 10 ans », révèle le quotidien britannique[3].


Cependant, poursuit RMC, « la Ligue doit se réunir à nouveau le 14 mars pour définitivement statuer sur le sujet. Evoqué autour des Coupes du monde 1938, 1978 ou 2018, le boycott n’a jamais réellement eu lieu jusqu’ici et voir la Norvège bouder la compétition serait une première historique. Mais, selon le règlement de la FIFA, une telle décision pourrait conduire l’équipe d’Erling Haaland à être disqualifiée pour le Mondial 2026, voire les suivants, et à recevoir plusieurs amendes, ce qui rend moins probable le choix du boycott ». Bien évidemment la FIFA s’intéresse plus aux gros sous qu’elle va empocher par la coupe du monde qu’à la vie des ouvriers pakistanais, népalais et autres bangladeshis, quantité négligeable et interchangeable dans ce monde de dépendance auquel les grosses multinationales et les milliardaires (philanthropes par ailleurs pour perpétuer ce régime inégalitaire et inhumain qu’est le néolibéralisme, mâtiné d’ordolibéralisme à l’allemande) ne s’intéresse qu’au profit qu’ils peuvent en tirer et à leur influence grandissante qui fait plier les États...


« A noter que la Norvège n’est pas le seul pays où l’idée d’un boycott enfle. Chez le voisin danois, le député Jens Rhode a publiquement exhorté l’équipe nationale à ne pas se rendre au Qatar en 2022 et des supporters de plusieurs clubs majeurs ont lancé une pétition à ce sujet. Ce n’est pas la première fois que l’opinion publique se lève au Danemark. En 2019 déjà, sous la pression des supporters et des contestations, le FC Copenhague avait annoncé annuler un stage à Dubaï et ne plus se rendre au Qatar pendant les trêves. », note encore RMC.

* Photo : RFI. Les conditions de vie des ouvriers étrangers au Qatar sont également aussi précaires que les conditions du travail.


[1] https://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-du-monde/la-norvege-pourrait-boycotter-la-coupe-du-monde-au-qatar_AV-202103050248.html


[2] The Guardian, daté du 23 février 2021.


[3] Voir également mon article intitulé : Coupe du monde au Qatar : la coupe du monde tachée du sang des travailleurs immigrés.( https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/coupe-du-monde-au-qatar-la-coupe-231171)

2 vues0 commentaire